04 Industrie

  • Imprimer

    Atelier de chaudronnerie

    Archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 - cote 566 et 567

    Lire la suite

  • Imprimer

    Les brasseries

    D'après les Archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 - cote 568

    Lire la suite

  • Imprimer

    Les charbonnages

    Abordons ici un chapitre capital, l’industrie houillère à Jemappes...

    Lire la suite

  • Imprimer

    Chantiers de construction et de réparation navale

    jemappes,industrie,constructions navales

    Lire la suite

  • Imprimer

    Les fours à coke

    Archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 – cote 583

     

    Le coke est obtenu par pyrolyse de la houille dans un four à l'abri de l'air dans des fours regroupés en batteries dans une usine appelée cokerie. Ce procédé a longtemps été très polluant.

    Le 21 octobre 1822, le sieur Pierre Jean-Louis Billard, mécanicien, demeurant à Jemmape obtient l’autorisation d’établir deux fours à coke pour épurer et réduire le charbon de terre en coke.

     

    Le 3 novembre 1822, la société Richebé frères et Fauvel, marchands de charbon à Jemmape, obtient l’autorisation d’établir des fours à coke à Quaregnon, sur la rive droite du canal, à 500 mètres en aval de l’écluse de Jemmape.

     

    En juin 1847, le gouvernement provincial du Hainaut refuse l’établissement de deux groupes (soit 24 fours à coke) avec hangars, à Jéricho, rive gauche de la Haine, suite à l’opposition des riverains.

     

    Le 31 mai 1859, la société anonyme charbonnière des Produits à Jemappes obtient l’autorisation d’établir 60 fours à coke avec machines à vapeur et gazomètre, sur le terrain lui appartenant à l’angle de la rue du Moulin d’en haut et de la rue à Charrettes.

  • Imprimer

    Les fours à chaux

    jemappes,industrie,four à chaux

    Lire la suite

  • Imprimer

    Laminoir – Fabrique de fer

    D'après les archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 – cote 586

    Lire la suite

  • Imprimer

    La fabrique de porcelaines

    D'après les archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 – cote 577

    Lire la suite

  • Imprimer

    Les verreries

    Elle fut créé en 1860, à l'emplacement de l'actuelle boulangerie...

    Lire la suite

  • Imprimer

    Construction métallique

    Louis_Canon-Legrand.jpg

    Lire la suite

  • Imprimer

    Petites et moyennes industries

    D'après les archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 – cotes 573, 575, 576, 585 et 593

    Lire la suite