Jemappes Passé-Présent - Page 4

  • Imprimer

    Les fours à chaux

    jemappes,industrie,four à chaux

    Lire la suite

  • Imprimer

    Laminoir – Fabrique de fer

    D'après les archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 – cote 586

    Lire la suite

  • Imprimer

    La fabrique de porcelaines

    D'après les archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 – cote 577

    Lire la suite

  • Imprimer

    Les verreries

    Elle fut créé en 1860, à l'emplacement de l'actuelle boulangerie...

    Lire la suite

  • Imprimer

    Construction métallique

    Louis_Canon-Legrand.jpg

    Lire la suite

  • Imprimer

    Petites et moyennes industries

    D'après les archives de l’Etat à Mons – Jemappes Fond II – AEM.01.073 – cotes 573, 575, 576, 585 et 593

    Lire la suite

  • Imprimer

    Le Cercle Royal des Anciens Militaires de Jemappes (CRAMJ)

    jemappes,associations,militaires

    Lire la suite

  • Imprimer

    Les sociétés du 19eme siècle

    Ci-dessus, la société des Canaris.

    Lire la suite

  • Imprimer

    La société Saint François Régis

    La Société ou œuvre de Saint François-Régis a été fondée au borinage le 27 février 1847. Elle a pour président Frédéric Corbisier et comme secrétaire un certain N. Bouchez.

    Elle avait pour mission d’aider au mariage civil et religieux des pauvres et la légitimation des enfants naturels.

    Dans son rapport adressé aux membres de la société, le 31 mars 1856, on lisait ceci :

     « … C’est dans un but tout à la fois religieux et moral, dans un but de bienfaisance, de patronage éclairé, et nous pouvons le dire, même dans un but d’intérêt industriel, que nous venons solliciter d’eux (les sociétaires) aujourd’hui une minime aumône, laquelle pour ceux qui l’ont déjà faite en 1847, s’est à peine élevée à 60 centimes par an. Nous invoquons surtout la coopération de toutes les personnes qui, par leur position sociale et par leurs fréquents rapports avec la classe ouvrière, peuvent apprécier combien il importe de faire disparaitre, de nos communes charbonnières, la lèpre hideuse du concubinage. »

    Il n’empêche que durant la période allant de 1847 et 1856 cette société a réussi à unir 102 couples à Jemappes et à faire légitimer 83 enfants.

  • Imprimer

    Virgile Beillard

    Fils de Fernand et d’Yvonne Bolomé, Virgile Beillard est né à Jemappes, le 3 février 1923.

    Membre des Forces Armées du Front de l’Indépendance.

    Le dimanche 3 septembre 1944, il part avec la poignée de braves qui se rendent à « La Malogne » à Cuesmes, pour combattre les Allemands.

    Là, on le sait, face à une résistance opiniâtre de l’ennemi, le combat fit rage ; Virgile Beillard y trouva la mort, frappé d’une balle ennemie.

    Lire la suite

  • Imprimer

    Quelques anciens curés

    Jusqu’à la bataille de Jemappes, notre paroisse relevait en ordre primordial à l’archevêché de Cambrai et secondairement du clergé de Saint-Germain à Mons, église aujourd’hui disparue.

    Lire la suite

  • Imprimer

    Nénesse

    Dans "Avant qu'il ne soit trop tard" un ouvrage où il consigne ses souvenirs du Jemappes d' entre 1921 et 1939, M. Arthur Leclercq a fait ressortir à merveille la sensibilité Jemappienne.

    Il y trace le portrait de plusieurs personnages pittoresques dont celui de Nénesse.

    Lire la suite

  • Imprimer

    Maurice Berdal

    Je m'adresse aux jeunes, qui sont l'avenir de notre Pays, pour les avertir du danger, toujours à l'état latent, d'une résurgence des partis fascistes et d'extrême droite...

    Le chant des Partisans...
    podcast

    Lire la suite