1914-1918

  • Imprimer

    23 août 1918 - Jemappes dans la tourmente

    Albert 1er (1909-1934) en montant sur le trône de Belgique, endossa une lourde responsabilité. Notre pays était secoué de spasmes révolutionnaires...

    Lire la suite

  • Imprimer

    Les victimes civiles

    Morts pour la Belgique A.L. du 17 juillet 1918...

    Lire la suite

  • Imprimer

    les soldats jemappiens morts pour la Belgique

    Au total, quelque 42 000 militaires belges ont perdu la vie durant le conflit : environ un tiers durant les premiers mois de la guerre, environ un tiers pendant la Bataille de l’Yser et la guerre des tranchées sur les rives de l’Yser et environ un tiers pendant l’offensive de libération. Entre l’Armistice et la signature du Traité de Versailles, environ 4 000 militaires servant dans l’armée belge sont également décédés. Par rapport à la taille de l’armée belge, ce nombre de victimes décédées est particulièrement élevé. Les morts ont été ensevelis dans tout le pays, mais parfois aussi à l’étranger : à proximité d’hôpitaux en France et en Grande-Bretagne, près des camps d’internement aux Pays-Bas ou dans les camps de prisonniers en Allemagne. Plusieurs victimes belges ont même péri en Afrique.[1]

     

    [1] © In Flanders Fields – Museum –

    http://www.inflandersfields.be/fr/la-premiere-mondiale-en-flandre/registres-de-morts/militaires-belges/search

    Lire la suite